La check-list avant le déménagement !

La « TO DO List »

Lorsque l’on organise un déménagement international, la taille de la « to do list » peut être source de stress.
Mieux vaut donc anticiper au mieux son départ avec un minimum d’organisation.
Partons du principe que plus grande sera la planification, plus grande sera la sérénité.
Dans cette optique, une check-list des principales démarches à effectuer avant le départ pourrait vous alléger la tâche. 😉

 

StockSnap / Pixabay

 Faire la liste des choses à emmener
Lister chacun de ses effets personnels : c’est la première chose à faire ! Vous aurez ainsi une idée du volume à déménager.
De plus, cette liste vous sera utile pour vérifier que rien n’a été perdu ou oublié lors du déménagement.
Vous pourrez ensuite décider entre plusieurs options selon votre cas.

 

Vivre Sant Cugat-Déménagement

Crédit photo : Pixabay.com

3 options

  • Option 1 : louer un camion =>le volume est peu important, vos objets sont sans grande valeur et non volumineux.

Une fois la liste établie (voir le premier point ci-dessus), vous avez maintenant une idée plus précise du volume à emmener.
Dans le cas de l’option 1 (faire lien avec option 1 au dessus) : vous pouvez opter pour la solution la plus économique : louer un camion et assurer le déménagement seul.
Cela vous reviendra moins cher mais vous devrez vous occuper de tout : charger, transporter et décharger.
Bon à savoir ! Il existe certaines sociétés de transporteur qui proposent de louer des camions en aller simple. De cette façon vous partirez de France et laisserez le camion dans une agence partenaire en Espagne.
 
  • Option 2 : faire appel à un professionnel => vous avez des objets de valeur, fragiles ou volumineux.

Prendre contact avec des professionnels parait la solution la plus simple.
Cependant, attention, toutes les sociétés ne se valent pas.
Vous pourrez trouver des différences de prix conséquentes. Pour cela, il est est primordial de demander plusieurs devis (voir par exemple ce comparateur) et y passer du temps.
Ne comparez pas seulement les prix mais aussi les conditions de délais etc.
Enfin, regardez les avis en ligne sur les différentes sociétés et parlez-en autour de vous, souvent, le bouche-à-oreille aide !

 

  • Option 3 : grouper et faites des économies !

Autre solution : le groupage.
Ce mode de déménagement consiste à regrouper plusieurs déménagements en un seul trajet.
L e plus gros avantage est son prix qui peut représenter jusqu’à la moitié moins par rapport à un déménagement standard.
Puisque la société de déménagement n’a besoin de mobiliser qu’un seul transporteur pour plusieurs personnes, il réduit considérablement ses coûts et ainsi le montant de la facture.
Un autre aspect séduisant dans le groupage est de favoriser l’aspect écologique.
L’inconvénient (il faut bien qu’il y en ait un !) est que les dates de déménagement sont souvent fixes et peuvent vous être imposées.
Un tuyau pour vous faciliter la vie, rendez-vous sur le site fretbay.com qui comparera pour vous toutes les sociétés de groupages.

Choisir la bonne période

Pour un déménagement entre la France et l’Espagne, il est conseillé d’éviter le transport aérien (très cher) qui risquerait de vous alléger d’un seul coup votre compte en banque.
Le transport routier vous coûtera moins cher mais il sera alors judicieux de jeter un œil averti sur le calendrier au préalable afin d’éviter les périodes de vacances scolaires où vous risquez de rencontrer un flux important de vacanciers sur les routes.

Formalités administratives

Notifier votre changement d’adresse auprès des différents organismes français comme le centre des finances publiques, votre caisse d’assurance maladie et d’allocation familiale, votre banque, la Poste ainsi que vos fournisseurs d’énergies et d’accès télécom.
Pour des informations spécifiques sur la marche à suivre, rendez-vous sur le lien ci-dessous :

Formalités douanières

Bonne nouvelle ! Pour un déménagement en Europe, vous êtes dispensés de toutes les formalités de visas et autres titres de séjour.
De plus, depuis la France vers l’Espagne, il n’y a aucun droit de douane sauf cas exceptionnels, comme les armes ou les animaux protégés.
Sachez cependant que si vous amenez avec vous votre compagnon à quatre pattes, il devra être vacciné, pucé, tatoué et même équipé d’un passeport !
Pour plus de détails sur les formalités douanières Françaises cliquez sur le bouton ci-dessous :, rendez-vous ici.



Vous voulez soutenir ce site ?
Offrez-nous un café en cliquant sur le bouton "Tip!" ci dessous !

Ajouter Commentaire

Traduction »