Lampadaires intelligents modérateurs de bruit?

Voici venu le bon temps pour se retrouver en famille ou entre amis en terrasse.

Une saison qui peut causer parfois un certain inconfort pour les habitants du centre-ville qui laissent leurs fenêtres ouvertes la nuit.

A Sant Cugat, un projet pilote a été mis en place pour essayer de concilier le bonheur des plaisirs en terrasse avec le respect des habitants du quartier.
Qualifiée de Smart City, la ville fait une fois de plus preuve d’innovation en mettant en place ces lampadaires intelligents pour limiter le bruit en terrasse.

Comment ça marche ?

Si le volume augmente régulièrement pendant plus d’une minute, ils commencent à clignoter pendant quelques secondes, attirant ainsi l’attention des clients, leur faisant remarquer qu’ils parlent trop fort.

À quel endroit ?

Pour l’instant, seulement quelques établissements de la place Barcelona de Sant Cugat sont concernés par ce test où quatre de ces  lumières intelligentes ont été installées.

Selon les résultats, ce projet sera implanté par la suite à plusieurs autres endroits en ville.

Des capteurs actifs qui rappellent « gentiment » à l’ordre les consommateurs en terrasse

«C’est une façon aimable et amicale d’alerter les gens que le volume augmente et de leur faire prendre conscience qu’ils peuvent déranger les voisins», explique Cristina Paraira, adjointe au maire. Les capteurs sont actifs et les lumières sont allumées jusqu’à 1h 30.

Le reste de la nuit, le lampadaire continuera de fonctionner mais sans détecter le bruit.

La ville pense étendre cette initiative à d’autres endroits, mais elle attendra d’abord d’évaluer son fonctionnement à partir d’un premier bilan. Ainsi, le conseil espère pouvoir faire une première enquête auprès des voisins et restaurateurs dès le mois de juillet.

Un projet accueilli de façon mitigée…

Ce projet a été accueilli de différentes manières par les restaurateurs.

Certains d’entre eux ont exprimé leurs inquiétudes et leurs doutes.

« C’est normal parce que c’est une nouvelle mesure. Certains craignent d’être condamnés à une amende, mais la volonté n’est pas de punir les entrepreneurs ou les voisins, mais de sensibiliser et de promouvoir la coexistence », a déclaré le conseil.

Attendons le mois de juillet pour le premier bilan…

@tous : Que pensez-vous de ce projet ? Pour ou contre ?…



Vous voulez soutenir ce site ?
Offrez-nous un café en cliquant sur le bouton "Tip!" ci dessous !

Ajouter Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.