La Castanyada : zoom sur cette fête locale

La Toussaint ou el Dia dels Morts en Catalogne

Si le 31 octobre est synonyme de la célébration de l’Halloween dans le monde anglo-saxon, en Catalogne c’est surtout et avant tout la fête de la Castanyada !

Fêtée à la fin du mois d’octobre, elle est l’une des fêtes traditionnelles les plus enracinées dans la culture catalane.

Au cours de cette célébration, la coutume implique de de retrouver en famille pour manger des châtaignes, des patates douces, des « panellets » (petits pains en catalan) et de boire du vin doux.

L’origine de la Castanyada

L’origine de cette tradition remonte à la veille du jour des morts.

La nuit de la Toussaint, on faisait sonner le glas jusqu’à l’aube.

Les habitants aidaient les sonneurs de cloche dans l’accomplissement de cette dure tâche.

La coutume de manger des châtaignes, aliments hautement énergétiques, évitait l’évanouissement dû à l’effort et au froid.

La Castanyera

L’image d’une vendeuse de marrons (une castanyera) représente cette fête.

C’est elle qui, jadis, distribuait les rations de châtaignes et de patates douces aux sonneurs de glas.

Elle a l’apparence d’une vieille femme, vêtue d’un manteau élimé avec un mouchoir sur la tête, derrière un brasero en train de vendre des châtaignes grillées dans la rue.

À Sant Cugat…

Durant la fête, plusieurs stands de châtaignes, de panellets et autres confiseries sont présents dans les endroits les plus fréquentés de la ville.

En général, les endroits suivants proposent diverses animations chaque année :

la Plaza de Octavià, du Roi, du Docteur Galtés, des Quatre Cantons, de Lluís Millet, de Sant Pere et la Rambla del Celler.




Vous voulez soutenir ce site ?
Offrez-nous un café en cliquant sur le bouton "Tip!" ci dessous !
Traduction »