Visite des musées Sant Cugat

Jeudi dernier, Vivre Sant Cugat a eu le privilège d’être invité en mode VIP par les musées de Sant Cugat pour une visite combinée des points d’intérêt de la ville.
Un très bon moment partagé avec l’équipe de l’office du tourisme de Barcelone durant 3h et demi de visite.

Retour sur ces belles découvertes…

Le clocher du monastère

10h jeudi matin : rendez-vous devant le musée du monastère pour le départ de la visite.

Une fois notre petit groupe au complet, nous partons en direction de l’entrée de l’église du monastère pour monter au clocher.

Une dame ayant le rôle de « gardienne des lieux » nous accueille et vérifie attentivement nos chaussures au préalable.

Ce n’est pas exactement dans le même but que pour l’entrée en discothèque mais plutôt pour une question de sécurité : les talons aiguilles sont proscrits à cause des marches étroites et irrégulières et de quelques passages sur couloirs grillagés.

Ouf, par chance, personne n’a eu l’idée de revêtir sa tenue de soirée, donc nous avons le feu vert pour entrer !

Nous pénétrons dans l’église où notre guide nous explique entre autres, qu’elle représente le lieu privilégié pour observer la transition entre le roman et le gothique.

Il faut savoir aussi que le monastère fondé au IXe siècle, est l’un des plus grands exemples de l’art du Moyen-âge de la Catalogne et le symbole de la ville.

Au Moyen-âge, le Monastère devint même le plus puissant de tout le Comté de Barcelone, ce n’est pas rien !

La gardienne des lieux nous guide vers une petite porte en bois à droite de la chapelle qu’elle ouvre avec sa clé et la magie opère…

Comme dans les films d’aventure, nous avons accès à une série d’escaliers en pierre que notre guide éclaire à la lampe torche.

Nous nous y engageons prudemment à la queue leu leu en regardant à la fois où poser les pieds et quand baisser la tête, tout un sport (la règle sur les talons aiguilles prend alors tout son sens).

Nous arrivons dans la salle du clocher où nous écoutons les explications sur le fonctionnement des cloches à l’époque et le mécanisme aujourd’hui.

Nous continuons notre ascension jusqu’aux fameuses cloches et là, le spectacle des panoramas est juste superbe.

Vue sur Montserrat, Collserola, la place Octavia avec l’effervescence du marché ce jour-là… nous en prenons plein la vue !

Encore quelques photos et hop, Il est temps de redescendre les pieds sur terre pour la suite de la visite.

Le cloître du monastère

Direction donc vers celui qui est considéré comme l’un des joyaux de la sculpture romane parmi les plus importants d’Europe et l’un des mieux conservés : le cloître.

Notre guide nous propose de nous faire découvrir l’histoire et la vie quotidienne des moines bénédictins sous forme d’un jeu.

Chacune d’entre nous doit trouver un mot ou un titre qui nous vient à l’esprit et le déposer dans une petite enveloppe.

Notre guide ouvre chaque enveloppe et essaye de mettre en relation le mot avec un fait historique du cloître et j’avoue qu’elle est très forte !

Pour ma part, j’avais écrit « Juego de tronos /Game Of Thrones » car les lieux m’inspiraient cette série.

Elle m’a donc guidé vers certaines colonnes (minutieusement choisies parmi les 144 du cloître) représentant des scènes de lutte de pouvoir en prenant soin d’expliquer chaque détail des sculptures.

Elle a fait de même pour les autres mots : musica, estofada,…

Une excellente idée de faire découvrir l’histoire de façon ludique !

Le musée Cal Gerrer. Marilyn Monroe

Mais que vient donc faire Marilyn Monroe à Sant Cugat ?

Il faut avouer que c’est assez surprenant.

Et bien tout simplement, ce musée (unique en Europe) est l’oeuvre de Frédéric Cabanas, artiste de Sant Cugat, qui collectionne depuis plus de 35 ans des objets et des documents, principalement des livres, sur l’actrice américaine.

Et la belle surprise c’est que c’est Frédéric Cabanas lui-même qui nous reçoit et nous fait faire la visite.

Qui de mieux que l’artiste/fondateur lui-même pour nous présenter son oeuvre ?

Frédéric nous amène faire une promenade passionnée à travers la vie de l’actrice avec ses effets personnels, des photos inédites et mythiques, la bibliothèque la plus complète au monde et même… quelques uns de ses cheveux.

Nous montons sur la terrasse où nous avons le droit une nouvelle fois à une sublime vue sur le monastère et tout l’environnement de Sant Cugat.

Photo souvenir et c’est reparti pour notre dernier point de la visite.

Le Mercantic

Dès la sortie du musée, un mini-bus de la mairie de Sant Cugat (j’avais bien dit que c’était en mode VIP 😉  ) nous attend pour nous emmener au Mercantic : village Vintage.

Comme j’aime le souligner à chaque fois que l’occasion se présente, cet endroit atypique de Sant Cugat fait partie de l’un de mes « chouchous ».

Le Mercantic accueille une centaine de commerçants groupés sur une surface d’environ 15 000 m² partagés entre brocanteurs, antiquaires, artisans et artistes.

Imma, la responsable des lieux nous accueille et nous fait faire un rapide tour du propriétaire en commençant par le café El Siglo.

Ce café à l’ambiance à la fois chaleureuse et particulière offre des concerts live les fins de semaine au milieu d’une collection de livres impressionnante.

Une visite qui se termine en beauté tout comme elle avait commencé !

Un grand merci à l’équipe des musées de Sant Cugat pour cette magnifique matinée de découverte ainsi qu’à tous nos hôtes pour leur accueil si attentionné.

Petit diaporama souvenir ci-dessous…

@tous : seriez-vous intéressés par une visite de Sant Cugat en Français ?

(réponse dans les commentaires 😉  )




Vous voulez soutenir ce site ?
Offrez-nous un café en cliquant sur le bouton "Tip!" ci dessous !

Ajouter Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »